J’aurais voulu être polyglotte…

5 Permalink

Je viens d’une famille pas du tout multiculturelle, personne de bilingue ou binational à l’horizon ! Je n’ai pas entendu ni prononcé un seul mot d’Anglais avant d’entrer en 6e et je n’ai pas mis les pieds dans un pays anglophone (ni dans aucun pays étranger quel qu’il soit!) avant l’âge de 20 ans. Voilà le point de départ de ma vie d’expat.

 

Pendant mes études, j’ai commencé à beaucoup voyager mais je me suis toujours débrouillée pour avoir à parler Anglais le moins possible. J’étais trop complexée par mon manque de pratique et par les moqueries sur mon accent. J’ai traversé des continents entiers sans avoir une seule conversation qui allait au-delà de « Do you have a bedroom ? Can I have the menu ? ». Quand par malchance pour moi des Anglophones croisaient ma route, je prenais un air méprisant et je laissais toujours les amis qui m’accompagnaient faire la conversation. J’aurais bien aimé moi aussi être à l’aise en anglais (qui parlait déjà d’être bilingue ??), mais j’étais complétement bloquée !

Le problème dans tout ça c’est que mon plus grand rêve était de partir vivre et travailler à l’étranger… Alors à 26 ans, j’ai quitté mon job dans l’édition juridique à Paris pour partir vivre 1 an … au Mexique (oui, je ne prends pas toujours les chemins les plus courts)! Ensuite, direction l’Australie pour quelques mois. Là, au prix de beaucoup d’efforts, j’ai enfin réussi à entrer en contact avec cette population si effrayante pour moi… : les Anglophones ! Je suis si bien entrée en contact avec eux que quelques années plus tard, j’en épousais un (parfaitement francophone, il ne faut pas m’en demander trop !).

Pourquoi est-ce que je vous raconte tout ça ?

Parce qu’aujourd’hui j’habite à Bangkok, j’ai un nom de famille sô British et des amis de plein de nationalités mais que quand je demande un « glass of water » dans un avion, je dois toujours m’y reprendre à 3 fois.

Et puis surtout parceque j’élève aujourd’hui deux petits garçons qui vont être bilingues, voire trilingues si on continue comme ça.

Dire que j’ai cru que ça allait être facile…

Photo: Pixabay

5 Comments
  • Good Morning Usa
    April 28, 2015

    Jolie histoire … ! Marrant de traverser des continents sans parler Anglais. Je suis moi même en pleine tentative de me faire comprendre. Le technicien Charter va installer internet et la TV… ça promet 😉

    • mytailorisanexpat
      April 29, 2015

      Good luck !

  • Anne Laure
    June 3, 2015

    Bonjour

    Quel joli ton dans vos postes drôles et sincères
    C est avec un grand plaisir que je découvre votre blog
    Pourrions nous échanger un peu plus car je vais me retrouver dans la même situation de femme d expat en effet mon conjoint va prendre de nouvelles fonctions à Zürich
    Bonne journée

  • Yen l'indienne
    June 5, 2015

    Moi aussi j’aurai aimé être polyglotte. Déjà je suis un peu jalouse mais tellement admirative d’avoir des enfants bilingues (with an american accent please).
    Encore un article bien sympa…. snif je les ai presque tous lus !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *