Internet addict, moi ??

17 Permalink

Si je cherche (parfois) à faire de la femme d’expat une héroïne, je vous l’avoue, il y a des jours où Wonderwoman ne profite pas à fond des milliers d’opportunités que lui offre l’expatriation. Parfois en effet, elle glande sur internet. Par elle, je veux dire moi. Il y a des jours où, depuis le fond de mon canapé ou d’un coffee-shop hipsterisant de Bangkok, je ne me déconnecte pas une minute, tout cela sans mener à bien une quelconque activité constructive. Précisons que les prouesses qui vont suivre sont également tout à fait réalisables depuis un ordinateur de bureau, croyez-moi sur parole.

 

Facebook.com

Bien sûr, la journée commence par un petit tour sur Facebook. Depuis un moment, je délaisse ma page perso au profit de ma page My tailor is an expat (ma page ‘’pro’’, quoi), où il y a beaucoup plus d’action. Souvent, l’onglet ‘’Notifications’’ me fait de l’œil dès le réveil m’indiquant que des lecteurs enthousiastes ont liké, commenté, voire sharé un de mes écrits ! Identification des likeurs et autres commentateurs, check des profils que je ne connais pas bien, réponses (drôles, puisque c’est ma ligne éditoriale) aux commentaires… tout cela m’occupe un petit moment.

C’est avec le sentiment du devoir accompli que je peux alors passer à ma vie perso Facebookienne, celle-ci consistant principalement à : espionner celle des autres. Si je checke avec délice les activités et pensées de mes amis, ce que j’aime particulièrement, c’est tomber (par mégarde) sur un profil d’ami d’ami (voir d’inconnu total) ouvert aux quatre vents… A moi, photos de vacances, de fiestas, d’enfants sur leurs pots… Je me régale en me disant qu’exposer comme ça sa vie sur internet, ce n’est pas moi qui ferait ça (dit-elle en bloguant gaiement) !

Une fois que j’ai bien espionné tout le monde, je me fais un devoir d’éplucher les derniers posts des groupes Facebook que je suis assidument tels que ”Je suis pleine aux as mais je revends les bodys en trois mois de mes enfants (à peine tâchés) sur Facebook” ou “Je vis en Asie et je ne sais pas quoi faire ce week-end”. On ne sait jamais, peut-être qu’un jour, un trésor y sera mis en vente ou qu’une nouvelle destination de vacances y verra le jour…

 

Instagram : @mathilde_expat

Puis, encore toute à la joie d’avoir découvert un nouveau média social, je file le coeur battant sur mon i-phone checker mon profil Instagram. J’espère bien y faire carrière, ou en tout cas y mener un parcours un peu plus brillant que celui que je mène sur Twitter. Voyons donc si je suis devenue pendant la nuit une ”influenceuse” de référence! Heu non, toujours pas. Ce n’est pas grave, en continuant d’intercaler judicieusement des photos de la nuque de mes fils (respect de leur vie privée avant tout, quitte à freiner un peu ma carrière d’influenceuse) sur fond de Thaïlande, et des photos de mes formidables livres aux quatre coins du monde, je vais finir par percer. L’essentiel étant d’appliquer les bons filtres et de trouver les hastags les plus cools. #vismaviedexpat #unjourjevaispercer Comme je ne suis pas complétement égocentrique, je like comme il se doit les quatre premières photos qui défilent sur mon mur (Mais dit-on seulement ”mur” pour un profil Instagram ?? Le doute m’assaille).

 

Lemonde.fr et autres sites de news

Après ce Facebookage et Instagramage en bonne et due forme, je me dis qu’il est temps d’être sérieuse et je vais regarder les news sur le site du Monde, enfin les images et les gros titres. Férue d’actualité et fine analyste, je me dois de rester à la pointe de l’actu, des fois notamment qu’ils aient retrouvé Xavier Dupont de Ligonnès. Car ça, j’adorerais, ça sera sûrement passionnant ! Surfant sur l’actualité, je me dirige vers le Huffington Post où j’ai bon espoir de trouver quelques vidéos ou Top 10 des plus sérieux qui m’éclaireraient sur l’état du monde aujourd’hui. Puis, j’essaie d’aller trainer sur le site de Elle mais comme toujours j’abandonne car il y a trop de pubs et je n’arrive pas à lire quoi que ce soit.

 

Le duo gagnant Google.com et Wikipédia.fr

A la sortie de ma douche, ma soif de savoir étant intarissable, me voici sur Google à taper tous les mots clés et patronymes plus ou moins célèbres qui me passent par la tête. Une recherche en amenant une autre, une page Wikipédia renvoyant sur une autre, j’ai devant moi une dizaine de fenêtres ouvertes, ne sachant plus où donner de la tête. Notez que c’est avec dextérité que je google-ise aussi bien en mode ‘’recherche texte’’ qu’en mode photo ou vidéos. Ce qui m’amène tout droit à :

 

Youtube, youtube, youtube…

Aïe, me voilà sur Youtube. J’ai ouvert la boite de Pandore… je ne vais jamais réussir à m’extirper des griffes de cette féroce bête à la mémoire infinie !

Car qui est là pour me rappeler avec quelle superbe Stéphane Eicher se roulait dans l’herbe il y a vingt ans ? Qui est capable de retrouver en deux clics cette incroyable version live de With or without you alors que je n’avais pas écouté U2 depuis 10 ans ? Qui peut faire surgir dans mon salon les Inconnus sur le plateau de Tournez ménage ? Qui me propose toutes les chroniques de Nicolas Bedos alors que j’ai découvert il a seulement un mois (au détour d’une journée similaire) qu’il était marrant ? Qui a dans ses archives des années de Miss météo Canal + , d’épisodes de Connasse, de Catherine et Liliane ou des Deschiens ?…

Mais surtout, plus pervers encore que ma capacité (pourtant immense) à chercher une vieille vidéo que j’aimerais bien revoir… qui me propose pour chaque vidéo regardée une liste d’une dizaine d’autres du même acabit ??? Qui me propose pour une toute petite chanson écoutée une playlist entière ??

Bref, incapable de résister à ces tentations digitales, je Youtubise à fond. Quand je culpabilise un peu, je me dis qu’il y a des gens qui regardent des vidéos de petits chats.

 

LinkedIn.com

Pour me donner bonne conscience, je m’aventure alors sur LinkedIn. J’y vais tous les jours au cas où quelqu’un m’y propose un job en or, passionnant mais pas trop prenant et bien payé. Mais très vite, mon esprit s’égare et j’abandonne tout networking professionnel pour m’adonner à mon activité préférée: regarder les profils et photos de mes amis, puis de leurs amis et amis d’amis. Il n’y a pas à dire, c’est quand-même plus marrant sur Facebook.

 

Airasia.com, GoogleMaps.com et Tripadvisor.com

Soudain, c’en est trop ! Je reprends mes esprits.

Stop à la glande sur internet !! Je dois faire de ma vie d’expatriée une expérience enrichissante et merveilleuse. A 2-3 heures de vol de chez moi, il y a des temples majestueux, des rizières verdoyantes, des villes trépidantes… Je m’installe donc confortablement devant les promos de Airasia, croisant les infos que j’y trouve avec l’expertise de GoogleMaps. Sur une 15e autre fenêtre ouverte, je Google-ise pour la 10e fois de la semaine la liste des jours fériés Thaïlandais.

Une fois mes calculs faits (et je suis forte, vous allez voir), j’appelle Tim, mon mari, pour lui faire part d’une brillante idée que je viens d’avoir : s’il pose 4 jours consécutifs juste avant l’anniversaire du roi dans un mois, on peut carrément partir une semaine ! Comment rater cette aubaine ?!

Ensuite, je suis bien obligée d’aller faire un tour sur Tripadvisor pour chercher des hôtels sympa dans le coin et vérifier ce que tout le monde en a dit depuis 3, voire 4 ans. J’aime toujours quand un gentil commentateur a pris le soin de poster des photos de la salle de bain éclairée aux néons pour venir appuyer son discours sur la vétusté des sanitaires.

 

Météo.fr, météo.br, météo.za, météo.au, météo.mx …

Ce pic d’activité m’a donné chaud. Et quand j’ai trop chaud (tous les jours) et si j’ai deux minutes (ce qui est rare), je checke la météo dans le monde entier en me demandant là où j’aimerais bien habiter.

Ensuite, j’appelle Tim (qui, j’en suis sûre, est en train d’envoyer sa demande de congé pour l’anniversaire du roi) pour lui demander s’il y a une chance que sa boite l’envoie à tel endroit car aujourd’hui il y fait 25 degrés avec léger risque de pluie. Et ça, pour moi, après 5 ans de réflexion, c’est la température idéale ! Deux heures plus tard, comme j’ai quand-même un peu peur d’avoir froid, je le rappelle car j’ai trouvé en déjeunant le nez rivé sur mon i-phone une autre capitale sympa où il fait aujourd’hui 27 degrés.

Puis, comme je suis une femme réfléchie (et pour orienter intelligemment la carrière de mon mari), je tape sur Google les mots clés ‘’capitales où il fait bon vivre’’ et ‘’villes où les expats sont les plus heureux’’… Chronophage, dites-vous ?

 

Hotmail.com

Après ma sieste, en fille sociable et organisée, je consacre un moment à l’envoi de mails à mes copines en France qui viennent d’arriver au boulot. Elles seront ravies d’y être accueillies par un mail de moi leur décrivant ma vie incroyable en Thaïlande et cette expérience formatrice et enrichissante qu’est l’expatriation… Mais soudain, je me demande si elles sont bien à même de me comprendre, elles qui n’ont en rien une vie exaltante comme la mienne. Bref, ne ferais-je pas mieux d’aller regarder une vidéo de petit chat trop mignon ?… non, quand-même… Et si j’allais taper Candy Crush dans Google pour voir enfin ce que c’est vraiment ?… Non, ça vraiment c’est trop dangereux. Sinon, je pourrais aller explorer Pinterest?…

Non, je vais plutôt aller faire un petit tour sur Youtube.

 

⇒ 14 clips, bandes-annonces et interviews rigolotes plus tard

Mais comme le temps file quand on s’amuse, c’est déjà l’heure de la sortie de l’école ! … Etant une mère de famille informée et responsable, j’interdis à mes petits expats télé, tablettes et autres écrans qui pourraient nuire à leur développement et les emmène donc jouer intelligemment à la piscine de notre immeuble. Bien sur, je me munis de mon i-phone car il ne serait pas correct de planter comme ça mes 10 copines avec qui j’entretiens une riche correspondance depuis ce matin. Entre deux bip-bip Watsapp ou Line, je papote avec mes voisines qui cherchent à me faire croire qu’elles ont eu une journée extrêmement constructive (Je ne vois pas ce qu’elles ont bien pu faire de mieux que moi, mais passons) avant de remonter faire diner mes enfants.

C’est alors que mon i-phone me sonne dans les mains, ce qui m’étonne toujours car j’ai tendance à oublier qu’il fait aussi téléphone. C’est Tim qui m’explique que ayant été interrompu plusieurs fois par mes appels et que son ordinateur ayant planté 4 fois pour cause de réception de vidéos bien trop lourdes (mais pourtant si drôles), il devra rester bosser tard ce soir. Zut alors, qu’est ce que je vais bien pouvoir faire de ma soirée quand les enfants seront couchés ?! Je n’ai pas la télé moi…

 

 

17 Comments
  • Daphné
    November 19, 2015

    excellent! tu me fais bien rire! Ca fait du bien!!!:-)))

    • My tailor /
      November 23, 2015

      Merci !!!

  • Jeanne
    November 19, 2015

    J’ADORE !!
    Franchement, c’est vrai: trop de pubs sur Elle ! Ils devraient tout enlever et vous embaucher à la place !!

    • My tailor /
      November 23, 2015

      J’aimerais bien 🙂 !!

  • Claire RACHEL
    November 19, 2015

    Et oui, je confirme… Candy crush c’est dangereux Merci pour ce petit billet si réaliste… Moi j’ai en plus les yahoo groups de l’école des enfants et des différentes assos de femmes d’expat dont je suis membre

    • My tailor /
      November 23, 2015

      En effet… il y a aussi ts les posts des groupes FB et Watsapp…..

  • Lily
    November 21, 2015

    Est ce que l’on peut postuler pour être femme d’expat. Je suis sure que j’acclimaterais très bien à cette vie “difficile”.
    Des bisous et au plaisir de vous lire!

    • My tailor /
      November 23, 2015

      Hé hé !!

  • Hélène Boyé
    November 24, 2015

    Ah lala ! My Tailor is an expat est une vraie thérapie…..
    Merci, merci, merci…

    • My tailor /
      November 25, 2015

      Merci Hélène !! 😉

  • fanny
    January 11, 2016

    Excellent, très juste, merci pour ce post !

  • USChapters
    January 21, 2016

    Je viens de commencer un blog, et une expatriation il y a un an. Pas mal de trucs résonnent avec ma petite expérience … et pas mal de trucs sont plutôt décomplexants, donc merci et bravo !!!

    j’ajouterais que créer un blog est giga cool en terme de perte de temps, parce qu’au lieu de consommer du contenu sans intérêt, je produis du contenu sans intérêt (et bien sûr, regarder Twitter pour la 140è fois de la journée est une activité constructive, parce que mes 3 followers vont trouver formidable que je leur retweete un non article du Monde, et ils vont aussitôt devenir 4, voire 5 followers …)

    Bref, merci !

    • My tailor - Mathilde
      January 22, 2016

      merci bcp pr votre message. Il est génial votre blog !!! ça me fait bien bien rire !! Super l’iconographie 😉 ça y est, je vs follow sur Twitter, on va pouvoir perdre plein de temps ensemble 😉

      • USChapters
        January 22, 2016

        Youpi, mon premier vrai follower, et quel follower !!! je suis trop emue et trop flattee … en vrai merci pour les compliments, ca fait ultra plaisir a ce stade de la creation d’un blog (ou on se sent comme l’ado qui a montre au monde entier son journal intime : un peu con)
        il va desormais falloir que j’apprenne les rudiments du savoir-vivre sur twitter : peut-on retweeter les retweet ? peut-on liker les trucs qui parlent de soi ? autant de questions abyssales sur lesquelles il va falloir que je me penche …

        Merci encore infiniment !!! et a fond pour perdre du temps en communaute mondiale.

  • marion
    January 25, 2016

    lol, vous êtes moi ou je suis vous? Bon, la petite nuance c est qu moi j ai encore un ptit tetard a la maison, qui dort une heure par jour (dans la voiture), les bons jours….

    Bon ben je crois que je vais passer ma soirée à lire un blog ce soir 😉

    • My tailor - Mathilde
      January 26, 2016

      Ha ha, bonne soirée 😉 !

  • pompommegirl
    February 8, 2016

    note que rien que cet article m’aura permis de passer agréablement dix minutes (je lis doucement) de réunion en banlieue parisienne.
    pi comme j’ai cliqué sur ton lien, ben je vais être encore peinard cionq minutes de plus.
    pi avec ce commentaire… je pense avoir consacré 30% de ma réunion à m’enrichir sur ma connaissance de ta vie

    merci donc

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *