Ouverture du EmQuartier : j’y étais (et j’y ai été ovationnée) !

3 Permalink

La semaine dernière a été très riche pour les Bangkokiens. La ville a en effet connu deux évènements de très grande envergure : l’ouverture de mon blog (12 likes sur Facebook en 24h, merci !!) et, le lendemain, l’ouverture du nouveau shopping mall tant attendu: le EmQuartier sur Sukhumvit (2.856 likes en 12 heures).

 

Avant l’ouverture: l’attente fébrile

Je ne suis plus novice à Bangkok et les ouvertures de shopping malls – tout comme les coups d’Etat – rythment ma vie. Habitant dans la rue de l’Emporium, j’y ai passé pas mal d’heures au cours des dernières années. Quelle joie pour moi d’apprendre il y a quelques mois que mon terrain de jeu habituel allait quadrupler de volume ! En effet, en ce moment, qu’y-a-t-il de mieux pour un Thaïlandais qu’un shopping center de luxe ? ……….. Un deuxième shopping center de luxe, encore plus gros, dans la même rue, mais juste en face !

J’attendais donc le EmQuartier de pied ferme. Mais il faut vous dire que si aujourd’hui je respire, la semaine dernière a été très éprouvante. D’une part le stress de réussir à réunir ces 12 likes pour mon tout nouveau blog en 24h, et d’autre part l’angoisse de savoir si le EmQuartier allait réellement ouvrir le 27 mars, comme on me l’avait promis. Les jours d’avant c’était plutôt le chaos autour du chantier, entraînant des embouteillages apocalyptiques (vous me direz, dans le quartier, on a l’habitude)…

C’est donc le cœur battant que je me suis levée vendredi matin. Et là, merveille de notre société de consommation : à dix heures trois, lorsque je me présente devant les portes du EmQuartier, elles sont grandes ouvertes ! Pas finies – mais grandes ouvertes, ouf !

Alors, est-il énormément beau cet EmQuartier ? A la hauteur de ce qu’on nous promettait depuis des mois ?? Mais ouiiiii !! Il est très beau mon EmQuartier ! Il n’est pas vraiment fini donc mais comme il est beau !

La preuve par l’image, oui il ressemble à ça :

Emquartier-Shopping-Mall

 

Mais à ce stade là :

 

EmQuartier, Jour J

EmQuartier, Jour J

EmQuartier2

EmQuartier, l’entrée, Jour J

EmQuartier3

EmQuartier, entre les 3 tours, Jour J

 

Jour J: un EmQuartier à moitié fini mais déjà très rempli

A dix heures trois donc je passe les portes du nouveau temple (après avoir zigzagé entre les dalles de béton pas encore sèches) et je commence mon excursion dans les allées déjà bien remplies. Dans la foule, des tas d’officiels avec des badges, des sortes de mannequins et pas mal de têtes connues du quartier, notamment la moitié des Mamans de l’école. Ça me rassure, je ne suis pas la seule à n’avoir rien de plus important à faire le matin que d’aller trainer dans un mall, aussi neuf soit-il.

Alors, l’extérieur du EmQuartier n’est pas complètement fini, et l’intérieur non plus. On tourne la tête à droite : une boutique flambant neuve, on tourne la tête à gauche : on a vue sur la tour d’à côté (le EmQuartier est composé de 3 tours) où les ouvriers s’activent pour poser les baies vitrées sur des plateaux géants tout vides. A l’intérieur également, plus on monte dans les étages, moins c’est prêt. Et par-ci par-là, là où il n’y a pas de boutiques ouvertes, il n’y a pas la clim et on se prend une bonne bouffée d’air chaud (et ça, ça ne me plaît pas beaucoup, car si moi je vais dans les malls, c’est beaucoup pour la clim).

Sinon à l’intérieur (mais je ne sais pas à quoi d’autre je m’attendais ??), on y retrouve tous les grands classiques : les marques de luxe au rez-de-chaussée et les Zara, H&M, Gap and co dans les étages.

En arrivant près de H&M, j’entends des applaudissements et des cris de joie retentir. Super, me dis-je, il doit y avoir un show ou une star ! (Sachant que si c’est un star Thaï – et c’est forcément une star Thaï – il n’y a aucune chance pour que je la reconnaisse. Mais c’est pas grave, je vais bien sûr voir ce qui se passe). Petit attroupement devant l’entrée, il faut faire la queue, je m’exécute et me vois remettre un bon d’achat de 500 THB. Armée de mon bon d’achat, j’entre dans le H&M et je réalise que c’est l’entrée de chaque client dans le magasin qui déclenche cette frénésie chez les employés alignés en haie d’honneur ! Cool, j’adore être acclamée comme ça ! Toute contente de mon petit effet, je sors du magasin pour pouvoir y entrer de nouveau sous les applaudissements mais là, on ne me redonne pas de bon d’achat… et sans bon d’achat, pas d’applaudissements, dommage…

Il y a donc tous ces magnifiques magasins tout neufs, mais également il y a ceux qui ont raté le coche, ceux dont les responsables doivent être en recherche d’emploi depuis vendredi matin… parmi eux, Jaspal, pourtant le fleuron de la mode Thaï, est toujours caché derrière des grandes bâches au beau milieu du mall, ou Harrods qui n’a pas déballé ses sachets de thé à temps. En face de lui, Pierre Hermé a donc les coudées franches pour vendre ses macarons (dont judicieusement, il n’affiche pas les prix à l’unité). Enfin, que nos amis japonais ou littéraires se réjouissent : en quittant l’Emporium pour changer de trottoir, la librairie Kinokunya a triplé de volume, ainsi que son rayon enfants, et ça c’est une bonne nouvelle.

 

Voilà donc le récit de mon périple au EmQuartier, Jour 1. J’y retournerai sûrement au cas où une bonne surprise soit restée cachée sous les bâches (et non pas parce que je n’ai pas grand-chose d’autre à faire en ce moment). En attendant, rien de bien nouveau sous les néons Thaïlandais. Juste une nouvelle occasion d’aller se promener dans la clim, ce qui pour moi est énorme.

Pour conclure, une petite remarque pour mes lectrices « fan du Mummy club ». Quand moi je me désespérais de ne pas trouver dans le EmQuartier un Comptoir des Cotonniers par exemple, le Mummy club s’agitait pour savoir s’il y avait un espace pour changer les bébés ou un playground (bon, j’avoue moi aussi, j’en rêvais de ce playground dans la clim…). Je me dis qu’il va falloir que je vous présente le Mummy club un de ces jours…

3 Comments
  • tom
    April 1, 2015

    bisous ma cherie 🙂

    • mytailorisanexpat
      May 9, 2015

      Je pourrai parler de toi, OK ?

  • Yen l'indienne
    June 5, 2015

    Oui oui oui. Dis c’est quoi le Mummy club ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *